Questions-réponses methodes Le centre


Les méthodes pour réaliser une IVG ou avortement à l'IVG Bruxelles

Le temps passé définit la méthode qui sera utilisée par votre médecin de l'IVG Bruxelles:

- entre 3 et 5 semaines (5 et 7 semaines d’aménorrhée) peut être pratiquée par voie médicamenteuse
- de 5 à 12 semaines de grossesse (7 à 14 semaines d’aménorrhée) avec l’intervention d’un gynécologue.

La méthode médicamenteuse:

Cette méthode, qui provoque l’expulsion de l’embryon, est pratiquée jusqu’à 7 semaines de grossesse. Elle s’adresse donc aux femmes qui connaissent rapidement leur état de grossesse et sont assez vite certaines de vouloir l’interrompre. Le gynécologue qui suivra votre cas au centre IVG Bruxelles est le seul habilité à prescrire le médicament permettant l'avortement (ou IVG). Cette méthode se réalise en, au minimum, deux rendez-vous.

Comment ?

Avec la pilule abortive, l’avortement se déroule en deux étapes : la première consiste à arrêter l’évolution de la grossesse, la deuxième à expulser l’embryon. Pour arrêter l’évolution de la grossesse, le médecin vous fait prendre, en sa présence, un comprimé de Mifégyne™. Il s’agit d’un médicament qui stoppe le développement de l’embryon. Entre 36 à 48 heures plus tard, vous revenez chez le médecin qui vous administre alors une substance qui provoque des contractions dans l’utérus et déclenche l’expulsion de l’embryon par voie naturelles. L’avortement par pilule abortive est donc, contrairement à l’avortement par aspiration, une méthode non invasive assimilée à une fausse couche. L’expulsion de l’embryon se produit en général 2 à 4 heures après la prise des comprimés. Si cela ne fonctionne pas, votre gynécologue du centre IGV Bruxelles vous prescrira la médication une seconde fois.

Il faut savoir que l’expulsion peut survenir plus tard, le soir ou le lendemain ; elle ne se déroulera donc pas forcément au centre.

Qui délivre la Mifégyne ?

La Mifégyne™ ne se vend pas en pharmacie. Elle est uniquement délivrée aux médecins habilités à pratiquer une IVG, et à personne d’autre. Les médecins sont tenus d’en justifier chaque utilisation. L’information doit notamment être inscrite dans le dossier médical de la patiente.

Il ne faut surtout pas confondre la pilule du lendemain avec la pilule abortive (dans un cas comme dans l'autre, en cas d'hésitation, prenez rendez-vous avec l'un des médecins gynécologue du centre IVG Bruxelles qui vous donnera toutes les informations nécessaires et vous guidera vers la solution adéquate à votre situation.

En aucun cas, la pilule du lendemain n’interrompt une grossesse. C’est une contraception d’urgence commercialisée sous le nom de Norlevo™, à utiliser le plus vite possible (dans les 72 heures) après un rapport sexuel sans protection pour éviter une éventuelle grossesse.


L'intervention via un gynécologue:

Délai maximal de 12 semaines de grossesse.

Cette intervention se déroule en 3 étapes :

Etape 1 : première visite au centre IVG Bruxelles
Au cours de cet entretien, un médecin gynéclogue vous donnera des informations sur les modalités de l'intervention au centre IVG à Bruxelles, et vous aidera à clarifier votre choix.
Ensuite, votre gynécologue du centre fera un examen gynécologique : grâce à une échographie, il pourra évaluer l'âge de la grossesse.
Enfin, vous fixerez ensemble le jour de l’intervention (généralement une semaine après cette première visite).


Etape 2 : l'intervention au centre IVG Bruxelles
Le médecin introduit une sonde qui aspire le contenu de la cavité utérine. Un avortement par aspiration dure environ 1 à 2 heures. L’intervention en elle-même (anesthésie, dilatation du col et aspiration) prend 15 à 20 minutes. S’y ajoutent une prémédication ainsi qu’une période de repos dans le centre. Par souci de comfort physique et psychologique, le centre IVG Bruxelles préconise une anesthésie générale dans le but de diminuer au maximum les sensations désagréables lors du preocessus d'aspiration et les quelques douleurs qui l'accompagne.


Etape 3 : visite médicale de contrôle
Au cours de cette consultation, le médecin gynécologue du centre IVG Bruxelles vérifie que l’utérus est bien vide, signe que l'IVG s'est bien déroulée et ce sans séquelles pour la patiente.


Voir aussi : En pratique


Quelque soit la méthode préconisée, les médecins de l'IVG Bruxelles seront toujours à votre disposition et à votre écoute afin de planifier au mieux et avec vous, l'une ou l'autre méthode d'intervention. Il est bon de rappeler que les médecins que vous rencontrerez à l'IVG Bruxelles sont tenus au secret médical et que, par conséquent, tout se décidera et restera entre lui et vous.



         
Informations & Rendez-vous
02 / 534.29.99